A a =
Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

La bonne entente entre voisins est primordiale et s’entretient. Encore faut-il connaître les règles et surtout les appliquer. Petit rappel de vos droits et devoirs.

Bruits et nuisances

Les bruits de comportement sont tous les bruits provoqués de jour comme de nuit :

La nuit, on parle de tapage nocturne. En journée, le bruit peut aussi causer un trouble anormal au voisinage dès lors qu’il est répétitif, intensif ou qu’il dure dans le temps. Soyez vigilant en journée dans vos gestes au quotidien.

L’amende encourue, en cas de nuisances sonores, peut aller jusqu’à 450 €. Dans un premier temps, si vous en êtes victime, préférez une solution à l’amiable plutôt qu’un appel aux forces de l’ordre.

Le bruit entre voisins

Il est interdit d’importuner ses voisins de jour comme de nuit. Vous devez donc prendre toutes les précautions pour que le voisinage ne soit pas importuné par les bruits émanant de votre habitation et/ou dépendances.

Le jardinage, le bricolage, les travaux de chantiers

Les travaux entraînants l’usage de matériels bruyants (tondeuse à gazon, motoculteur, tronçonneuses, perceuse…) sont soumis à des horaires définis par la loi.

À Sciecq, les particuliers peuvent effectuer leurs travaux :

Les animaux domestiques

Le propriétaire de l’animal doit prendre toutes les mesures nécessaires pour la tranquillité de ses voisins. Il existe ainsi des solutions pour limiter l’aboiement intempestif d’un chien : le dressage.

De même, si vous vous promenez avec votre chien sur la voie publique, celui-ci doit être obligatoirement tenu en laisse. Rappelons que les chiens catégorisés ont obligation de porter une muselière. Concernant les déjections canines, les propriétaires sont priés de les ramasser afin que la voie publique reste propre. L’amende est de 68 € pour toute déjection canine laissée à l’abandon.

Les nuisances olfactives ou visuelles

Le barbecue n’est pas considéré comme un trouble anormal de voisinage. Cependant, une utilisation fréquente et gênante (nuisances olfactives, noircissement des murs, cendres volantes,…) caractérise un trouble du voisinage, tout comme les nuisances visuelles (gêne occasionnée par une installation par exemple).

Entretien de la végétation

L’élagage de la végétation doit être régulier et annuel, tout comme le ramassage des feuilles. Cela ne doit pas gêner vos voisins et dépasser sur l’espace public (trottoirs, rues, signalisation, réseaux aériens…). Vous devez prendre en considération que la hauteur d’un arbre peut être dangereuse selon les conditions climatiques (tempêtes, rafales de vents…), que les racines peuvent détériorer le revêtement du sol.

Attention, vous n’avez pas le droit de couper vous-même les branchages de votre voisin dépassant sur votre propriété, seulement les racines de l’arbre, à l’aplomb de la limite séparative.

Il est interdit de cueillir les fruits de l’arbre de votre voisin, même si la branche dépasse dans votre propriété ; seuls les fruits qui tombent vous appartiennent.

Brûlage des déchets vert

Le brûlage des déchets verts est interdit à moins de 30 mètres de toute habitation et ne doit pas incommoder le voisinage.
Il est interdit de brûler à l’air libre ses déchets verts (herbe, feuilles mortes, résidus d’élagage, de taille de haies et arbustes ou de débroussaillage, épluchures…), comme l’ensemble de ses déchets ménagers. Pour évacuer vos différents déchets et notamment ceux issus du jardin, respecter les dates et consignes de collecte ou rendez-vous à la déchèterie. À moins que vous vous lanciez dans le compost !

Brûler ses déchets verts à l’air libre est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €. Les voisins inccommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l’auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

Passer chez votre voisin

Vous êtes obligé de passer chez votre voisin afin d’effectuer des réparations (toiture, mur…). On parle de « servitude de tour d’échelle ». Il s’agit d’un accord entre voisins, indiquant la période où vous pouvez vous rendre chez votre voisin et les précautions à prendre, et éventuellement une indemnité d’occupation.

Les trottoirs et caniveaux

La commune agit au quotidien pour assurer la propreté du cadre de vie des habitants. Les citoyens sont également tenus de respecter certaines règles sur l’espace public et privé pour un vivre ensemble respectueux.
Le nettoyage : Il doit être effectué par les propriétaires, gardiens ou locataires au droit de leur habitation, y compris pour le déneigement. En cas de chute d’un passant devant votre domicile, vous êtes pénalement responsable.

Haut de page